Bijoux et métaux précieux

Bijoux et métaux précieux

Comment identifier un bijou en or ?

Déterminer le taux de présence d’or fin dans vos bijoux est primordial pour déterminer le prix d’achat ou de vente d’un objet précieux ou un bijou en or.

Cela est d’autant plus important surtout que cela vous permet de vous faire une idée sur la valeur réelle du bijou et, par conséquent, déduire si l’offre ou le prix de vente ou d’achat de bijou en or qu’on vous fait est réellement adéquate et conforme à la teneur en or fin et à la qualité de l’article de joaillerie en question. Selon que vous soyez vendeur ou acheteur, ce savoir préalable vous permettra de vous assurer que la qualité est bien conforme au prix du bijou, ou de fixer un prix réaliste et plus ou moins précis de votre bijou en or.

Tout acheteur d’articles de joaillerie doit avant tout faire très attention à la possibilité que l’article proposé puisse être une contrefaçon. Malheureusement, certains revendeurs peu scrupuleux sont très enclins à omettre des défauts de qualité ainsi que tout critère capital concernant la teneur en or ou l’authenticité des gemmes et des pierres précieuses. Et ce, dans le but d’induire le client vers un mauvais jugement sur la valeur réelle du bijou. 

Pour parer à de telles éventualités, il existe heureusement plusieurs méthodes faciles d’identification de la qualité du bijou qui fait l’objet de la transaction. 

Puisque rien ne vaut l’avis d’un expert, il est vivement recommandé de demander l’expertise d’un professionnel en rachat d’or qui pourra aisément identifier la teneur en or pur et éventuellement en alliages moins nobles d’un bijou. 

L’expertise d’un bijou auprès d’un professionnel obéit à des procédures et des méthodes d’authentification rigoureuses, précises et infaillibles. Car tout professionnel en rachat d’or digne de ce nom disposera immanquablement des équipements adéquats pour identifier la qualité et la pureté d’un bijou explicitement exprimée en nombre de carats.

Les procédés d’authentification des bijoux en or

Il existe plusieurs méthodes simples, que vous pouvez faire vous-même, pour déterminer si votre bijou est vraiment fait en or. Ces tests simples et pratiques ne nécessitant pas de grands moyens ni les services d’un expert sont, en effet, aptes à identifier de manière certaine la qualité des métaux précieux, et notamment la qualité de l’or qui compose votre objet précieux. 

Concrètement, les outils et les principes actifs utilisés dans le procédé d’identification de l’or sont les suivants :  de l’acide nitrique, un chiffon nettoyant pour bijoux et/ou du détergent pour argent, une plaque de céramique et un aimant. Avoir recours à ces méthodes permet de conclure sans ambiguïté que l’or qui compose votre bijou est authentique. En général, il suffit d’utiliser une seule méthode pour s’assurer de la qualité d’un bijou, cependant, il serait particulièrement avisé de combiner plusieurs de ces procédés pour aboutir à un résultat fiable qui ne laisse aucune place au doute.

Les méthodes d’identification de l’or

Ce test de l’aimant est de loin des plus simples pour déterminer si le bijou testé est réellement fait en or. Le principe de cette méthode repose sur le fait de placer votre bijou à proximité d’un aimant, si le bijou est attiré par le champ magnétique de l’aimant, alors vous êtes certainement en présence d’un bijou composé de métaux autres que de l’or. Il s’agit là d’un placage d’une couche aurifère sur des matériaux moins nobles afin d’en camoufler la vraie nature et qualité.  

Dans le cas contraire, et sans constater d’effet magnétique entre le bijou et l’aimant, vous pouvez être certain du principe que le bijou est vraiment composé d’or. Il est cependant recommandé de combiner ce test à d’autres procédés d’authentification pour en avoir le cœur net. Pour ce faire, vous avez la possibilité d’appliquer une solution d’argent sur le bijou. Cette méthode est incontournable pour combler les lacunes probables d’authentification.

L’application d’une solution de nettoyant d’argent ou de l’eau de javel est un procédé très simple mais indispensable pour s’assurer de l’authenticité de l’or qui constitue l’ossature du bijou. Dans le détail cette méthode consiste simplement dans le fait de plonger l’objet précieux dans cette solution chimique durant une journée au minimum.

Au terme de ce laps de temps, si vous ne constatez pas que le métal garde son brillant et ne présente aucun dépôt ou traces d’oxydation, vous pouvez affirmer que vous êtes en présence d’un bijou en or non pas en alliage de métaux moins précieux.

Nous sommes ici face à une des méthodes les plus simples et accessibles pour identifier le métal précieux d’un bijou. Elle consiste simplement dans le fait de frotter énergiquement le bijou avec le chiffon de nettoyage. Correctement effectuée, ce procédé peut détacher le plaquage doré révélant la vraie nature du métal composant l’ossature de l’objet. 

Pour effectuer ce test d’authentification des bijoux en or, vous aurez besoin d’un récipient inoxydable dans lequel vous placez la bague, le collier ou la broche à tester. Ensuite, vous versez une petite quantité d’acide nitrique sur le bijou en or et laissez faire la magie de la chimie. 

Si la solution acide prend une coloration virant au vert au bout de quelque temps, alors vous êtes en possession d’un bijou en or plaqué. Il en va de même pour le cas où le liquide tend à prendre une coloration blanchâtre. Par contre, si la solution demeure inchangée en l’absence d’une quelconque réaction chimique, vous pouvez conclure sans l’ombre d’un doute que votre bijou est authentiquement fait d’or pur. 

Notez tout de même que l’utilisation et la manipulation de l’acide nitrique n’est pas sans risque. Pour votre sécurité, il est vivement recommandé de confier le soin d’effectuer ce test à un professionnel ou un spécialiste en joaillerie ou un expert en rachat de métaux précieux et de bijoux en or.

Avant tout, il faut savoir que la céramique possède des propriétés anti-rayures. Son coefficient de résistance en fait un outil idéal pour tester les bijoux en or, étant donné que son action abrasive est prépondérante par rapport à celle des métaux composant l’objet à tester. 

 

Le recours au test de la plaque en céramique est couramment utilisé pour authentifier les pièces en or et les divers autres bijoux. Très simple à effectuer, il suffit simplement de frotter le bijou à la surface céramique de la plaque. Si vous constatez l’apparition de rayures noires à la surface de l’objet ou le bijou, alors le constat est simple : il s’agit d’un objet de contrefaçon. Dans le cas contraire, si des rayures dorées apparaissent à la surface du bijou, félicitation ! vous êtes en présence d’un bijou fait en or authentique.

Tester la pureté de l’or qui compose votre bijou

Les créations joaillières de marque sont toujours marquées d’un poinçon énonçant la valeur en carat du bijou. Vous pouvez constater une des inscriptions suivantes : 10K, 14K, 18K ou 24K. Les bijoux en or véritable sont ceux qui portent l’inscription 10K et plus. Autrement dit, si un bijou possède une masse d’alliages de métaux égale à 24 grammes, la quantité d’or présente dans le dit bijou ne serait pas inférieure à 10 grammes d’or pur. 

L’utilisation des poinçons pour garantir la teneur en or qui constitue une bague, une broche ou un collier. Cependant, il pourrait arriver que vous constatiez le titre de 999°/oo sur un bijou dont la composition est constituée en or de 24 carats. Par conséquent, si vous observez le titre de 750°/oo, vous êtes certainement en présence d’un bijou en or 18 carats.

Pour mieux comprendre ce dernier titre, imaginez un échantillon de 1000 grammes de métal qui serait composé à hauteur de 750°/oo en or. Concrètement, cet échantillon compte exactement 750 grammes d’or pur et 250 grammes d’alliages et métaux divers.

Les montres de marque en or affichent souvent le titre 750 ou 0.750. Certains bijoux importés de pays étrangers affichent parfois le chiffre 585 qui désigne une pureté de l’or égale à 14K (carats). Dans certains cas, le poinçon de maître présent sur les bijoux authentiques est apposé à l’intérieur d’un losange affichant le plus souvent les initiales du propriétaire. 

Certaines montres de poche anciennes constituées en or, vous pouvez constater que chaque pièce faite avec le métal précieux comporte son propre poinçon de titre. Notez bien que les objets arborant un poinçon carré, en creux indiquant une marque ou le nom du manufacturier, sont des objets plaqués or mais disposant tout de même d’une qualité assez élevée. 

Ayant pris connaissance de toutes ces méthodes d’authentification des bijoux en or, sachez pour finir que rien ne vaut une parole d’expert. La solution la plus pratique et la plus sûre demeure dans le fait d’avoir recours à l’expertise d’un spécialiste et connaisseur en matière de métaux et d’objets précieux à l’instar de l’équipe professionnelle d’Antic Boterf.

Comment évaluer le prix de l’or ?

Pour pouvoir évaluer le prix de l’or, il faut obligatoirement passer par la cotation du cours du lingot en vigueur auprès du comptoir universel de l’or. 

Pour simplifier encore mieux la question pour les non connaisseurs, prenons un lingot qui pèse 1 kilogramme ou 1000 grammes d’or. Imaginons ensuite que le cours actuel du lingot d’or est estimé à 39.000 €, par un simple calcul de proportionnalité, le prix de 1 gramme d’or serait alors de 39€.

En gardant à l’esprit qu’un bijou en or de 18 carats, se compose à hauteur de 75% d’or fin dans sa masse globale et de 25% d’alliages et autres métaux, l’évaluation du juste prix de ce bijou est obtenue en multipliant le prix unitaire de la masse d’or par son degré de pureté. Autrement dit, le calcul du prix de l’or à 18 carats se fait comme suit : 39€ x 75% =29.25 euros. Ce dernier prix correspond à celui du gramme d’or à 18 carats sur le marché local. Pour vous faciliter encore plus la question et accéder à plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à visiter la page : comment estimer la valeur d’un bijou sous la rubrique « estimer ses bijoux ».

Notre savoir est un trésor que nous sommes fiers de partager avec vous